MANIFESTE

20/07/2014 in Manifeste

Chers amis, bonjour,
Je vous prie de trouver ci-joint un document auquel je vous demande de prêter une attention toute particulière.
Il s’agit du Manifeste des passionnés de relations de domination/soumission qui demande la reconnaissance de nos pratiques comme étant respectables.
Ce Manifeste n’entend pas embrasser toute l’étendue de nos relations, mais simplement établir le plus petit dénominateur commun qui permette de mettre en évidence la spécificité de ces relations.
Il ne s’agit absolument pas d’une tentative de règlementation de nos pratiques, mais bien de rompre une fois pour toute avec la ribambelle de simulateurs qui parasitent notre monde et qui nous ont tissé la réputation désastreuse qui pèse sur nous tous depuis toujours.
Ces simulateurs n’ont rien à voir avec nous. Ils ne sont en fait pas du tout intéressés par nos relations si complexes. Ils n’affichent qu’un intérêt feint pour ces relations afin d’obtenir des relations sexuelles, et dans ce but, ils sont prêts à tout (et à n’importe quoi).
Il nous fallait un document de référence, diffusé le plus largement possible. Ainsi, une débutante qui aurait lu ce texte, pourrait facilement constater qu’elle est en présence d’un simulateur, et s’écarter de son chemin.
C’est dans cette optique que plusieurs personnes de grande expérience, présentes sur notre site, ont travaillé ensemble depuis plusieurs mois. Une vingtaine de versions successives ont été corrigées et amendées. Chaque mot a fait l’objet de discussions avant de parvenir au texte ci-dessous.
Nous ne demandons pas que chaque personne qui approuve ce texte le signe de son nom d’état civil. Comme tous les autres manifestes, il sera signé de ceux qui n’ont pas de problème particulier à le faire, ou de ceux qui, comme les écrivains, les commerçants, et plus généralement les professionnels de notre monde, ont déjà livré leurs noms au public. Les autres peuvent le signer de leurs pseudonymes, ou de leur adresse mail.
Il n’en demeure pas moins essentiel que CHACUN d’ENTRE VOUS fasse circuler ce texte auprès de toutes ses connaissances.
Je vous en remercie à l’avance.
Maître George

MANIFESTE

À tous ceux et celles qui connaissent la plénitude de vivre une relation de Domination / soumission.
À tous ceux et celles qui ont rencontré leur Évidence et désirent en attester.
À tous ceux et celles qui se découvrent attirés en eux-mêmes, hésitent, craignent et questionnent.
À tous ceux et celles qui ignorent, mais font preuve d’une tolérante curiosité et de respect à l’égard des choix de vie d’autrui.

Nous, signataires de ce manifeste, désirons porter au grand jour la réalité des relations que nous vivons, mettre à bas la réputation calomnieuse de nos pratiques et être considérés tels que nous sommes : des personnes responsables et respectueuses d’autrui en toutes situations.

Nous vivons dans le bonheur de relations hiérarchiques, érotiques, entre adultes consentants, exemptes de tout clivage sexiste. Ces relations nous permettent l’expression d’une partie importante de nous-mêmes. C’est ainsi que nous vivons en harmonie dans le respect des choix de chacun d’entre nous.

Ce mode de relation porte des noms divers : Domination/soumission, relation D/s, BDSM, Sado-Maso, SM, etc. Ces intitulés ne nous conviennent pas. La semi-clandestinité dans laquelle nous sommes tenus, depuis fort longtemps, contre notre gré, n’a pas permis, à ce jour, un consensus collégial autour d’un terme plus conforme à la réalité de nos relations et de nos pratiques.
Il s’agit de la sublimation, théâtralisée ou non, du don de soi du soumis ou de la soumise, accepté par le dominant ou la dominante qui en assume la responsabilité. C’est autour de cette célébration du don de soi de la personne soumise et de l’exercice de cette responsabilité de la personne dominante que nous désirons être reconnus.
Ce sont des relations construites et librement choisies par chacun en pleine conscience. Elles font l’objet d’accords préalables clairement exprimés et limités. Une fois le consentement mutuel formulé, elles nécessitent une grande bienveillance et un respect partagé. En cela, elles rompent clairement avec les notions de prédation, de manipulation unilatérale et d’exploitation par la force ou par la ruse.
Ces relations sont ponctuelles ou durables. Phallocratie ou féminisme exacerbé ne sont pas de mise puisque les positions hiérarchiques des femmes comme des hommes sont librement choisies par chacun en fonction de sa nature profonde : dominant ou dominante, soumis ou soumise. Ces tendances de nos personnalités qui s’expriment avec plus ou moins d’intensité, pour tout le monde, dans la vie sociale, familiale, professionnelle. Pour nous, elles se révèlent comme une Évidence que nous transcendons librement dans la profondeur de nos relations intimes et qui se traduisent par de nombreuses pratiques, sources de sensations et de partages.
Il est vrai que nos relations font aujourd’hui le sujet de best-sellers mondiaux. Depuis la nuit des temps, nos modes de relations hiérarchiques inspirent les artistes, les philosophes. Nos relations sont représentées dans le monde de l’art, par les professionnels du marketing, de l’industrie de la communication, les grands couturiers ou les designers. Toutes ces images et ces évocations sont diffusées dans la société civile. Nous devons nous réjouir de tout ce qui permet de nous découvrir. Toutes ces œuvres et ces images passées, présentes ou à venir en font partie et grâce à elles, celles et ceux qui nous ont rejoints sont nombreux.
Néanmoins, à ce jour, rien de tout cela n’a permis de mieux nous définir ni de poser les bases de ce qui nous rassemble.

Sans prétention de répondre à toutes les facettes de notre mouvance, c’est la détermination d’apporter notre part à ce nécessaire rassemblement qui nous anime.

Comme les marins expérimentés, qui connaissent et préviennent des dangers de la mer, il est de notre devoir, de faire part de notre vécu, de notre vision, et d’être les garants de toute déviance.
Pour cela, nous rassembler et communiquer entre nous est déterminant pour préserver les victimes de la violence des prédateurs et manipulateurs, de l’isolement et de ses conséquences.

Adultes responsables et raisonnés, nous refusons toute manipulation ou acte qui pourrait mettre en péril l’intégrité physique et mentale de toute personne.
Nous refusons toute violence, puisque, aussi poussées que soient les pratiques, pour certains, elles ont pour impératif de transcender la notion de douleur en sensations de plaisir. Pour d’autres, nombreuses sont les pratiques totalement indolores.

Les pratiques qui caractérisent nos relations sont extrêmement variées.
Elles sont parfois élevées au rang d’expression artistique.
Néanmoins, nos relations ne peuvent en aucun cas être réduites aux caractéristiques de l’une de ces pratiques. En réalité, elles ne sont que l’expression du désir spécifique librement consenti de chacun.
C’est cette approche qui nous prévient de la vulgarité tout en écartant les tabous. Elle exalte notre esprit, enflamme nos désirs et fait chanter l’âme humaine de notre nature animale.
Nous refusons, avec la plus grande énergie, de servir de bouc émissaire à tous ceux qui, par ignorance ou honte de leurs propres pratiques sexuelles, nous assimilent à la pornographie, au proxénétisme, à la violence faite aux femmes, mais aussi aux hommes.
Nous sommes fiers de vivre notre moi profond et demandons à être respectés, par égard au bonheur partagé que vivent la plupart d’entre nous.
Nous voulons vivre nos choix relationnels en bénéficiant des effets de la loi contre les discriminations, les injures et diffamations de toutes sortes visant les orientations sexuelles et les mœurs différentes.
Nous souhaitons pouvoir nous associer librement, sans dissimuler qui nous sommes ni ce que nous souhaitons faire ensemble, au même titre que les homosexuels et transsexuels. (LGBT)
Nous souhaitons nous réunir sans nous cacher, pouvoir accueillir, sans prosélytisme, mais avec sincérité, ceux qui s’interrogent, qui veulent nous rejoindre sans peur de la vindicte.
Nous souhaitons que ce manifeste soit le porte-parole de ce qui nous rassemble, témoin de nos choix responsables, respectueux et respectables.
Signer ce manifeste ne signifie nullement que vous êtes pratiquant, mais que vous reconnaissez notre droit à vivre librement nos relations humaines, saines, sûres et consensuelles, garantes du bonheur de celles et ceux qui les vivent.
Notre volonté est que votre signature, notre signature, soit une adhésion, un message permettant à des centaines, peut-être des milliers de personnes de se réaliser en toute sécurité avec sérénité et fierté de vivre un accomplissement personnel des plus harmonieux.

31 responses to MANIFESTE

  1. j adhère et je signe
    YVAN35

  2. J’adhère et je signe ce Manifeste.

  3. leo said on 09/07/2015

    J’adhère et je signe ce Manifeste .Maitre Leo.

  4. Nous adhérons à ce très beau manifeste de nos pratiques.

  5. Je tiens à noter, craignant quelque confusion possible dans mes propos, que je soutiens par contre entièrement cette volonté, à savoir de vouloir rédiger un Manifeste, point inutile à mon sens, participant d’une démarche sérieuse, claire et saine de reconnaissance et d’ouverture, d’un pas vers la compréhension.

    D/sment,

    Dame Luperca

  6. Bonjour Masterfrenchy,
    Je suis désolé de ne pas connaître les textes anciens auxquels vous faites référence, ni ces combats entre ces différentes entités que je ne connais pas non plus. Mais ce que les rédacteurs de ce texte ont souhaité n’est certes pas de susciter des polémiques, mais au contraire simplement de mettre en évidence qu’il est possible de nous définir en tant que communauté aussi respectable que n’importe quelle autre communauté. Pour ce faire, nous avons essayé des mettre en place dans toutes les régions de France, des rencontres d’information, des soirées simples et amicales, des stages d’initiation et de perfectionnement, et plus récemment de coucher sur le papier ce Manifeste. Nous n’avons pas l’intention de demander à qui que ce soit de se déclarer publiquement adepte de relations D/S, mais simplement de le demander à ceux qui peuvent le faire, sans que cela ne puisse leur nuire, et de le faire au nom, et au bénéfice de tous les autres !!!
    En effet, vous nous dites que vous avez été « outé » auprès de la direction de votre entreprise, et donc que quelqu’un vous a dénoncé !!! Est ce normal d’être dénoncé, comme si nos relations étaient criminelles ? Considérez vous que c’est JUSTE ? Est ce que vous vous êtes posé la question du POURQUOI ? Pourquoi avons nous une telle image ? Est ce que nous la méritons ? Êtes vous bien sûr que vous-même n’avez pas été VICTIME d’une image INJUSTE de notre communauté !!! Bien sur, vous assumez à titre individuel, et c’est très courageux. Mais êtes vous sûr que la solution réside dans un combat individuel ? Je pense qu’une nouvelle image ne peut guère se construire que sur une base collective. Pensez aux gens qui n’ont pas votre courage, ni votre force. Sont ils plus coupables que vous ? Nous savons que nous n’aurons pas de résultat à court terme, mais nous pensons que c’est une bonne raison pour ne pas perdre de temps !
    Nous ne demandons rien aux membres de notre communauté, sauf des encouragements pour ceux qui se dévouent pour améliorer l’image collective.
    Amicalement
    Maître George

  7. Avons besoin d’un texte de plus ?
    Je rejoins Dame Luperca quant à sa genèse, Maître F pour notre responsabilité dans nos attitude et comportement, et Mister-et-O quant à sa finalité.
    Faut-il un texte pour unir notre communauté ? Il me souvient, il y a…. quelques années ( ! ) où le Cercle de la Rose noire combattait le Théâtre obscur, où les Latins militaient au nom d’un pamphlet alors que nous essayions, déjà à l’époque, d’organiser des rencontres simples et amicales pour ce qui allait devenir le Chapitre de Marseille.
    Je ne me retrouve pas dans la victimisation et la justification, pas plus que dans la nécessité de prosélytisme.
    Certes, nous sommes en France, pays de la Liberté… pays de « qu’en-dira-t-on-? ».
    Celles et ceux qui me connaissent savent que j’ai été « outé » auprès du DG et du DRH de mon entreprise… Je m’assume, simplement.
    Au plaisir d’échanger, bien sûr.
    Cordialement,
    Masterfrenchy

  8. Je souhaite m’inscrire dans votre sillon chère Maitre…Votre texte, est riche, et très rassurant pour le novice que je suis…
    J’y adhère pleinement …

  9. J’adhère à ce très beau texte.
    Améthyste

  10. Cher Maître George,

    SI j’approuve et ne peux qu’admirer votre démarche saine et optimiste, travailleur de fond et tentant de satisfaire l’Autre pour que chacun puisse trouver son bonheur dans la D/S, sinon sa voie, je ne puis cependant cautionner de mon côté un tel texte. D’une part, parce que je connais la façon dont la rédaction s’est déroulée, et je le regrette, car elle ne reflète pas une démarche de groupe de travail ; d’autre part, je suis pleine de nuances (et sans jeu de mot) sur certains points. En ce sens, ce manifeste ne pourra pas être pris au sérieux et sera facilement démontable par des personnes aguerries en matière rédactionnelle, et je crains que dans l’engouement, ce texte ne soit publié trop vite à ce jour.
    Bien sûr, c’est avec plaisir que je discuterai des points nuancés, peut-être de vive voix si nous en prenons le temps (et toujours avec plaisir), ou peut-être par écrit, si un nouveau groupe de travail, avec validation par un vote, se crée, car les choses méritent d’être posées encore plus minutieusement, mieux pensées dans l’utilisation du vocabulaire et de la construction de l’argumentation.
    Je ne veux nullement par là saborder un travail qui fut déjà de longue haleine, mais je pense que tout cela peut être mieux fait, plus solide.

    D/sment,

    Dame Luperca

  11. Merci à tous les rédacteurs de ce texte.
    J y adhéré et signe
    Maitre Joe

  12. Le fond de ce texte est comme d’autres déjà écrit proche de ce que tout les membres vrais de la communauté pensent et ressentent.
    La reconnaissance ne suffira pas à mes yeux à combattre la pollution que nous pouvons constater.
    Une charte plus strict pour les acteurs non pollueur serait peut être un autre outil pour se faire reconnaitre.
    Il est de notre responsabilité de mieux se comporter et aussi d’inspirer le sérieux à tous moments.
    Je ne suis pas certain qu’il faille passer par un texte pour provoquer le respect et donc la reconnaissance.
    Pour commentaire et peut être des pistes
    MaitreF

  13. Master Talan et Lady Alba signent le Manifeste avec grand plaisir

  14. J’adhère et je signe
    Vice-Versa

  15. Je persiste et signe ;-)

  16. je signe avec grand plaisir Gaultier Isabelle ( Lady Susanne)

  17. a t-on besoin d’un texte pour vivre une passion, un art de vivre ? Il est certain que nombre de personnes qui nous critiquent devraient pratiquer et connaître les sensations et plaisirs immenses que cela nous procure, le partage et le respect qui sont indissociables de nos ébats……en tous cas c’est bien écrit….respectueusement, Sandrine

  18. Je plussoie dans le sens de ce manifeste et y adhère !
    Bien que connaissant les principaux rédacteurs et ne minimisant pas l’importance du fait de savoir qui est derrière le dit texte, il me semble que les idées contenues sont plus importantes que les esprits qui les ont mis en forme. Par ailleurs le collectif rédactionnel ne le fait-il pas justement au nom de l’Anneau de Justine (même si tous ses membres n’y adhèrent pas) ?

    Sir John
    restaurateur en Île de France
    Dominateur et Maître de Ange
    demonange77@hotmail.fr

  19. Merci pour ce très beau texte. J’adhère de tout mon coeur.
    Redeliss.

  20. Question indiscrète peut être ?? Pourrions nous connaître le nom de ces personnes de grande expérience présentent sur l’Anneau de Justine qui nous demandent d’approuver ce texte qu’elles ont élaboré ???
    Un préambule peut être avant de nous demander de le signer soit avec nos noms et prénoms, soit avec nos pseudos, soit ….
    Je tiens cependant à préciser que ni moi et ni ma soumise nous reconnaissons dans ce manifeste même si nous pouvons être d’accord sur certaines «  »visions » » ou «  »approches » »

  21. Je signe également
    Maître Balthazar

  22. Zebra said on 21/07/2014

    Je signe également.
    Thierry.
    Mais Maître Zèbre cependant.

  23. lina said on 21/07/2014

    Je signe également.
    Lina

  24. bravo,et merci a tout ceux qui ont participer ,afin de mettre des mots ,une raison d être a notre passions commune
    slavelaurent

  25. Bonsoir
    après avoir lu ce texte avec ma Maîtresse; je me doit part moi même d’adhérer et de signer au nom de VIELCANET Benoit (Ô Rion)
    j’ai toujours voulut depuis jeune a arriver d’assumer totalement mon désir de soumission

  26. Me Leboeuf Marie Hélène Pandora
    Plessé
    j’adhère et je signe !merci pour ce superbe texte

  27. Ce manifeste doit rester bien lisible et accessible, il résume bien nos difficultés d’intégrations dans la société, le but ,la motivation et le plaisir de nos relations D/S. Non, nous ne sommes pas des prédateurs sexuels, Non, nous ne sommes pas des malades, Non, nous ne sommes pas des esclavagistes. Nous nous aimons, nos soumises nous aiment, nous aimons nos soumises. L’amour, le respect et la maitrise de soi nous permettent de vivre des relations sensationnelles, certes différentes et incomprises mais tellement enrichissantes et merveilleuses. Tout ceci n’est malheureusement pas vu ni compris de l’extérieur et fait beaucoup d’envieux. Ce sont ces envieux qui malgré eux nous porte du tord et c’est donc a eux en particulier que s’adresse ce manifeste afin de leurs donner les clefs magiques de notre monde, les bonnes clefs des futurs colliers pour une relation D/S épanouie et saine.
    Maitre Rosco

  28. jakita said on 20/07/2014

    Merci aux personnes qui ont travaillé dessus pour rédiger ce Manifeste.

  29. Voila ici la vision des personnes qui n’osent pas réaliser une envie ou plusieurs … sous peur du regard des autres ! Oui vivons notre  » différence  » si nous pouvons l’appeler comme cela , au vue de tous et faisons leur découvrir que nos pratiques se font en toute complicité entre les personnes et que nous ne ne sommes pas un cercle fermé , bien au contraire . Beaucoup ici n’attendent qu’une chose , c’est de partager et de faire découvrir notre milieu afin de faire tomber les idées reçues sur nos pratiques …
    A bientôt a tous

    Mrubber

  30. Très beau texte !

  31. Oceane said on 20/07/2014

    j adhere MR George et je signe
    Oceane

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.